Sandrine Bonnaire

Photo Philippe Quaisse / Pasco and Co 

INTERVIEW

Sandrine Bonnaire

« La vie est faite de perpétuelles renaissances »

Sandrine Bonnaire avait seulement 15 ans lorsque les spectateurs ont découvert son charme naturel et sauvage dans À nos amours de Maurice Pialat. Depuis, elle n’a pas quitté nos écrans, ni les rôles de « petites femmes fortes », comme elle aime les décrire, et comme celui qu’elle joue encore dans Prendre le large de Gaël Morel.
Rencontre avec une comédienne qui à 50 ans aime se voir vieillir à l’écran à travers ses personnages.

La suite dans votre Femme Majuscule n°41 actuellement en vente chez votre marchand de journaux

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2017

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account