Paste your Bing Webmaster Tools verification code here

Michelle Obama et Meryl Streep

Image originally photographed for More Magazine / Trunk Archive

Image originally photographed for More Magazine / Trunk Archive

L’INTERVIEW

Michelle Obama et Meryl Streep

Rencontre à la Maison Blanche, non pas entre la Première Dame des Etats-Unis et la reine de Hollywood, mais entre deux femmes, deux mères, deux filles, qui se sont parlé à cœur ouvert…

L’un des projets lancés par Mme Obama concerne le mentoring de jeunes filles. Quelles sont les femmes qui ont été des mentors pour vous ? En quoi vous ont-elles inspirées ?

Meryl Streep : Ma mère. Elle n’était pas célèbre, n’avait aucun titre de gloire. Dès qu’elle entrait dans une pièce, elle l’illuminait, et les gens étaient tristes quand elle s’en allait. C’est, je pense, ce qui compte vraiment : qui vous touchez et comment. Ma mère était un mentor parce qu’elle me disait : « Meryl, tu peux le faire. Tu peux être ce que tu veux. » Elle ne disait pas : « Tu es merveilleuse. » Elle disait : « Tu peux faire ce que tu décides de faire. Si tu es paresseuse, tu n’y arriveras pas. Mais si tu le veux vraiment, tu peux tout faire. » Et je l’ai crue. Et elle n’a cessé de le répéter depuis mon enfance. C’est ce qui m’a rendue arrogante. [Rires.]

Michelle Obama : Arrogante mais capable. C’est très intéressant, parce que ce que vous dites sur votre mère est un reflet de ce que je pense de la mienne. Si je dois définir ce qui me caractérise, c’est une certaine dose de bon sens. Je fais preuve de réflexion et je perçois bien les gens et les situations. En grande partie parce que ma mère est ainsi…

Lire l’article complet (Femme Majuscule n°28, septembre – octobre 2015)

3 Commentaires
  1. Photo du profil de Marie Jeanne KLEIN
    Marie Jeanne KLEIN 2 années Il y a

    J’ai beaucoup aimé ce “dialogue” entre “copines”, deux femmes avec chacune une vie de mère et une vie haute en popularité. Nous pensons souvent à tort que ces femmes ont des nounous qui s’occupent de leurs enfants, qu’elles ne font jamais les courses comme tout le monde et pourtant elles ont aussi une vie “normale” et rencontrent les mêmes problèmes d’éducation que nous. Un dialogue très intéressant et fort sympathique.

  2. annealaplage 2 années Il y a

    Deux belles personnes tant moralement que physiquement.

  3. Photo du profil de tonnelle
    tonnelle 2 années Il y a

    Je suis d’accord avec toi Marie Jeanne, j’ai été surprise et heureuse de leur simplicité et de la chaleur de leurs échange, un super reportage

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2017

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account