Le Parthénon des livres

© Roman Maerz

ON AIME

Le Parthénon des livres

Marta Minujín a 73 ans. Artiste plasticienne argentine, amie de Warhol et Christo, emblème du pop-art made in Amérique latine et importatrice du happening dans son pays, elle a conservé sa chevelure blonde platine, ses éternelles Ray Ban noires et vient de créer le “Partenón de los libros”, le Parthénon des livres, pour La Documenta. Cette exposition d’art moderne et contemporain se tient tous les cinq ans, à Cassel, au centre de l’Allemagne.

Alors qu’est-ce Parthénon des livres ?

Une reproduction à l’échelle du Parthénon d’Athènes de 70 mètres de long sur 31 mètres de large, et 10 mètres de hauteur exposant 170 livres ayant été un jour censurés. Des milliers de copies de ces ouvrages ont été récoltées et des bénévoles les ont glissés dans des pochettes plastiques recouvrant toute la structure de l’oeuvre monumentale.

Ce monument éphémère spectaculaire qui a été bâti à l’endroit même où en 1933 furent brûlés les livres d’auteurs juifs ou marxistes par les nazis se veut un plaidoyer contre la censure sous toutes ses formes.

La Documenta se terminera le 17 septembre. La structure sera alors démontée et les livres distribués au public. D’ici là visitez le lieu si vous passez par là et le 29 juillet 2017, La Documenta 14 vous invite à passer une longue nuit au coeur de l’oeuvre. Dès 20h, les visiteurs sont invités à lire dans toutes les langues des extraits des ouvrages censurés ou leurs propres textes ou poèmes, à jouer de  la musique, ou simplement à écouter.

Pour plus d’information : La Documenta 14, Le Parthénon des livres

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2017

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account