La peau douce, Céline

FM30 Guide Lingerie

Céline @ Fabrice Mabillot pour Femme Majuscule – Guide lingerie La Peau Douce

MODE

La peau douce, Céline

Léonarda, Céline et Marisa, lectrices, ont relevé haut la main le défi du guide lingerie de votre Femme Majuscule n°30 paru début janvier (p 23). Nous n’avons pu publier la totalité des interviews dans le magazine papier.
Retrouvez aujourd’hui Céline, avec quelques photos inédites et l’intégralité de la rencontre.

 

Quel regard posez-vous sur votre corps et comment a-t-il évolué (ou pas) au fil du temps ?
Mon corps de petite fille et d’adolescente n’était pas au centre de mes préoccupations, ce n’est pas lui qui me faisait avancer. Au lycée, l’allure générale m’importait plus que, encore une fois, mon corps. Je n’ai pas noté plus que ça de transformation, je me suis émancipée assez tard et sans me trouver forcément belle. Le regard des autres, leur attention m’ont aidé à grandir et à commencer à ouvrir les yeux. Moins pudique du regard des autres ou par l’autre que moi-même avec mon corps. Jeune fille, je n’intéressais pas forcément les garçons donc je me concentrais sur plutôt l’extérieur, mon visage, mon look, mon style, que je n’ai pas trouvé si facilement.

FM30 Guide lingerie

Céline @ Fabrice Mabillot pour Femme Majuscule – Guide lingerie La Peau Douce

 

 

J’étais un peu ronde à la veille de mes 20 ans mais j’avais trouvé l’amour… donc rien de délicat pour moi concernant mon corps. J’étais assez sportive et donc développée ; pour preuve : nous n’avions mon amoureux et moi que 4 kilos d’écart ! Je n’avais pas de complexes malgré mes quelques rondeurs, jusqu’à même tenter le maillot de bain body string dans les années 1990 !
Néanmoins, je suis passée d’adolescente à jeune femme, femme, maman et femme majuscule en menant ma vie à 100 à l’heure, toujours entourée de ma famille, mes amis chers, mes collègues. Mon allure s’est affirmée jusqu’à pouvoir jouer avec les styles, les looks, les envies. De mieux en mieux, en somme.

J’aime rire, parfois ne pas me prendre au sérieux puis redevenir femme fatale, fantasmée, rougir de mes pensées. Aujourd’hui j’aime mon corps, et penser qu’il a couvé pendant neuf mois trois beaux garçons est une réjouissance. Il m’a suivi partout et encore, mon corps, bien là et plutôt en forme, surtout que je ne le ménage pas toujours… avec à peine une heure de zumba par semaine.

 

Pourquoi avez-vous accepté de poser en lingerie pour Femme Majuscule ? Comment avez-vous vécu cette séance photo ?
J’ai accepté de le faire tout d’abord parce que je le faisais avec mon amie Marisa et d’autre part pour le magazine Femme Majuscule. Marisa m’a également mise en confiance par rapport au travail de Fabrice Mabillot, le photographe, qu’elle connaît. J’avais aussi envie de faire de ce moment un vrai moment à moi, à nous. Le faire pour de la lingerie a intensifié cela car c’est plus intime. Et puis c’est valorisant d’être appelée par Femme Majuscule pour le faire.
Cette journée a été un conte de fées, depuis l’arrivée dans cette maison étonnante et magnifique, décor de fantasme, du petit déjeuner à la séance maquillage et aux fous rires, jusqu’à la séance photo. Fabrice a su m’écouter, écouter mon corps mais aussi et surtout mon moi, me laissant une liberté que je ne pensais pas possible… Séducteur comme il faut pour que je le sois séduite et obtenir la photo. Je ne dirais pas que je me suis sentie belle mais différente, lumineuse, voulant donner … et je pense que cela se voit dans les photos. De plus en plus Femme Majuscule, en fait, et encore plus lors de cette journée. Passé 45 ans, pas encore 50, c’est un moment pas si simple car le corps nous envoie quelques messages qui ne nous plaisent pas toujours. Et je l’ai fait !

 

FM30 Guide lingerie

Céline @ Fabrice Mabillot pour Femme Majuscule – Guide lingerie La Peau Douce

 

Quel type de lingerie portez-vous ?
De toute sorte, noire, blanche, dépareillée, colorée, romantique, sexy, à dentelle, confortable… Pas trop chère, pour pouvoir en changer souvent. L’important est que je m’y sente bien. J’évite toutes les agressions : de tissus, de forme… J’ai la chance de ne pas avoir besoin de sur-mesure et d’avoir le choix.

 

 

Est-ce un objet de séduction ?
Bien sûr que la lingerie reste un objet de séduction, mais mes rapports aux autres ne sont pas de ce niveau, à part bien sûr avec mon amoureux, et moi-même parfois. C’est un plaisir, mais loin d’être le principal.

 

FM30 Guide lingerie

Céline @ Fabrice Mabillot pour Femme Majuscule – Guide lingerie La Peau Douce

FM30 Guide lingerie

Céline @ Fabrice Mabillot pour Femme Majuscule – Guide lingerie La Peau Douce

→ Voir Léonarda dans le guide lingerie ‘ La peau douce ‘
→ Voir Marisa dans le guide lingerie ‘ La peau douce ‘

3 Commentaires
  1. Photo du profil de ange13
    ange13 4 années Il y a

    Très beau reportage sur une belle FM, elle a eu beaucoup de chance de poser pour votre magasine.
    Bravo à toutes les trois.

    Bonne journée à toutes.

  2. Photo du profil de Marie Jeanne KLEIN
    Marie Jeanne KLEIN 4 années Il y a

    Très belles photos, on voit qu’elle se sent bien dans sa peau, sans complexes, naturelle et épanouie, une Femme Majuscule dans toute sa splendeur !!!!! Bravo

    Bonne journée

  3. Photo du profil de tonnelle
    tonnelle 4 années Il y a

    j’ai beaucoup aimé ce reportage elle est si belle en jolie lingerie

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2019

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account