Dominique Blanc

Dominique Blanc

Dominique Blanc © Carole BellaÏche / H&K

INTERVIEW

Dominique Blanc

« Il me paraît essentiel de transmettre le goût de l’autre »
Trois Molière et quatre César ont déjà récompensé le talent de la comédienne Dominique Blanc qui vient de rejoindre la troupe de la Comédie-Française.

Une fin d’après-midi à la cantine de la Comédie-Française. Les fenêtres donnent sur la cour d’honneur du Palais-Royal où des enfants jouent sur les colonnes de Buren. C’est l’heure où se retrouvent acteurs et techniciens. L’atmosphère est légère et chaleureuse. Lorsqu’elle
arrive, Dominique Blanc s’arrête, tout sourires, pour échanger quelques mots avec les uns et saluer les autres. Depuis le mois de mars, c’est sa maison. Nouvelle pensionnaire, elle y triomphe actuellement dans « Britannicus », juste après avoir remporté son troisième Molière de la meilleure actrice pour sa composition de Madame de Merteuil dans « Les Liaisons dangereuses » mis en scène par Christine Letailleur. C’est sur cette scène mythique du Français qu’elle a fêté ses 60 ans en avril, et célébré ainsi un nouveau chapitre de sa carrière – et de sa vie.

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour y accéder, abonnez-vous en ligne.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2019

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account