Cause animale. Pourquoi fait-elle recette ?

élevages industriels déshumanisés

© Marion Lefebvre / Odessa / Picturetank

SOCIÉTÉ

Cause animale. Pourquoi fait-elle recette ?

Jusque-là courant minoritaire, l’exhortation à la bientraitance animale est en passe de devenir une pensée influente et dominante. Simple tendance du moment ou lame de fond ? Bien-pensance à peu de frais ou inéluctable évolution de l’histoire ?
Décryptage.

Après la mort de Diesel (la chienne d’assaut du Raid) à Saint-Denis lors de l’assaut du Raid en novembre 2015, 48 000 messages suivis du hashtag #JeSuisChien ont envahi Twitter. En octobre, la diffusion sur les réseaux sociaux de photos mettant en scène le champion de ski Luc Alphand devant le cadavre d’un ours tué pendant une partie de chasse en Russie a provoqué l’indignation sur la Toile. Sur les plates-formes de pétitions en ligne, près d’une sur quatre concerne le mieux-être des animaux, certaines recueillant jusqu’à 10 millions de signatures.

Ainsi, quand l’association L214 met en ligne des vidéos montrant le calvaire qu’endurent les porcs, poulets et veaux dans les élevages industriels, dans les camions qui les transportent ou dans les abattoirs, ces films sont repris par les grands médias et l’opinion publique n’en finit plus de s’émouvoir. Autant de faits attestant du nouvel état d’esprit de nombre de nos contemporains à l’égard des bêtes : désormais, leur sort ne les laisse plus du tout indifférents. Défendre la cause animale est donc devenu un combat citoyen noble et n’est plus considéré comme l’apanage de quelques hurluberlus ringards.
Comment un tel virage a-t-il pu s’opérer, d’où provient ce subit retournement des consciences ?

Lire l’article complet (Femme Majuscule n°36, janvier – février 2017)

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2019

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account