Assemblée nationale : un frémissement vers le changement ?

Hémicycle © Assemblée Nationale

ON AIME

Assemblée nationale : un frémissement vers le changement ?

La nouvelle Assemblée Nationale, élue dimanche 18 juin, compte dans ses rangs 223 femmes. Soit 38,6% des députés, contre 27% en 2012 et 18,5% en 2007. Cette nette progression permet à la France de se hisser du 64e au 17e rang mondial quant à la représentation des femmes à l’Assemblée.

Comme le dit la présidente du Laboratoire de l’Égalité, Olga Trostiansky, malgré le fait que la parité encouragée par la loi ne soit toujours pas atteinte, c’est une très bonne nouvelle pour la promotion d’une culture commune de l’égalité.

Un grand pas de plus serait fait si cette bonne nouvelle s’accompagnait de l’élection d’une femme à la présidence de l’Assemblée Nationale. Une première en France, et un autre message fort sachant que les cinq premiers postes à responsabilités politiques (la présidence de la République, celles du Sénat et du Conseil Économique, Social et Environnemental, le Premier ministre, la présidence du Conseil Constitutionnel) sont jusqu’à présent occupés par des hommes.

Il serait également important qu’au sein des commissions de l’Assemblée Nationale, la parité soit respectée. Et que les femmes occupent des postes de questeure, qu’elles président des commissions de façon non stéréotypée, telle que la commission des Lois, des Finances, de la Défense nationale et des forces armées, des Affaires économiques, etc.

Nous pouvons nous réjouir de cette avancée et nous accueillerons avec un petit sourire les réflexions aigries de certains députés battus qui en disent long sur leur misogynie, sexisme, machisme, conservatisme, capacité à nous représenter tous et toutes, hommes et femmes équitablement.

Pour écouter les réflexions de ces députés, c’est ici, ne vous en privez pas !

Et partagez avec nous vos remarques !

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2017

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account