🔒Anne Roumanoff

© Stéphane De Bourgies

© Stéphane De Bourgies

L’INTERVIEW

ANNE ROUMANOFF « Je n’étais pas  féministe, je le suis devenue »

Elle vient de publier un best of et triomphe sur scène dans son one woman show, Aimons-nous les uns les autres. Rencontre avec Anne Roumanoff, dont l’humour cache une sacrée force de travail et une grande empathie.

Pile à l’heure, Anne Roumanoff arrive dans le très design hôtel de Seez dans le 16e arrondissement parisien, où nous avons rendez-vous. La journée est frisquette. Emmitouflée dans une doudoune, en jupe courte noire, l’humoriste s’assoit, sage, attendant les questions.

Celle qui à 12 ans voulait être actrice pour qu’on la regarde triomphe dans un nouveau spectacle ciselé. Mariée depuis 21 ans au producteur Philippe Vaillant, elle a deux filles « supers », Alice, 20 ans, étudiante styliste à Montréal et Marie, 12 ans. Cette femme fine et volontaire ne se sent jamais aussi bien que sur scène, où avant d’entrer elle murmure « une prière muette pour se concentrer et s’abandonner à la fois ». Faire rire, c’est plus profond qu’on ne croit.

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour y accéder, abonnez-vous en ligne.

1 Commentaire
  1. Christien 4 années Il y a

    Toujours aussi drole

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2019

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account