Paste your Bing Webmaster Tools verification code here

Accepter son corps qui change

La beauté de la maturité

© Nathalie Mazéas

BEAUTÉ

Accepter son corps qui change

Le corps valorisé aujourd’hui est lisse et filiforme. Comment accompagner dans ce contexte l’évolution du nôtre, sans déni, ni défaitisme ?

Pas facile de vieillir sous nos latitudes qui imposent comme seuls critères de beauté jeunesse et minceur. Pour autant, la relation que nous entretenons avec notre corps n’est pas uniquement dépendante du regard social, elle est aussi liée à notre histoire intime. « Ce qui me frappe, c’est que nous voyons notre corps comme quelqu’un d’extérieur, mais notre corps, c’est nous ! Histoires corporelle et affective sont indissociables », explique la psychothérapeute Violaine Gelly. En effet, notre corps s’est nourri de toutes les expériences vécues depuis notre enfance. S’y est imprimée la façon dont nous avons été caressées ou pas, regardées avec amour ou déception, comment nous avons vécu les changements (…)

L’article est illustré par les magnifiques photos de Nathalie Mazéas, extraites de la série « En corps » “qui interroge la question du féminin, de sa représentation et de sa perte. La photographe a construit ce travail avec la complicité de femmes qui ont entre 50 et 60 ans et qui ont posé nues dans des mises en scène au sein de lieux en résonance à quelque chose d’intime de leur vie”.  L’œil de la photographie.

La suite dans votre Femme Majuscule n°37 actuellement en vente chez votre marchand de journaux ou à acheter en ligne

Venez partager avec nous comment vous avez vécu ce changement inéluctable sur notre forum : Forum accepter son corps qui change

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Femme Majuscule 2017

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account